Ce diapason accordé pour la guérison produit la fréquence de 528 hertz
La troisième note des 6 fréquences sacrées originales du solfège est « MI » pour des « miracles » et est de 528 hertz

La réparation de l’ADN se rapporte à une collection de processus par lesquels une cellule identifie et corrige les dommages fait aux molécules d’ADN qui codent son génome.

Les génomes sont sujets aux dommages provoqués par les agents chimiques et physiques dans l’environnement (par exemple les rayonnements ionisants UV et les agents mutagènes chimiques, les toxines fongiques et bactériennes, etc. et par les radicaux libres ou les agents d’alkylation (n. processus chimique d’addition de paraffine à un oléfine, remplacement d’un atome d’hydrogène dans un composé organique par un alcool) de manière endogène produits dans le métabolisme.                                                                  

L’ADN est également endommagé en raison d’erreurs pendant sa réplique.

La fréquence de 528 hertz, est la fréquence miraculeuse pour la transformation et la réparation de l’ADN.
Cette fréquence peut aider à ouvrir votre coeur, inciter la paix et accélérer la guérison.

C’est la fréquence exacte employée par les ingénieurs généticiens dans le monde entier pour réparer le modèle de la vie, l’ADN, dont le noyau sain est un cristal hexagonal de l’eau structurée.

Dr. Lee Lorenzen, un biochimiste renommé de par le monde, travaillant avec des méthodes de cristallisation de l’eau pour régénérer l’ADN dit que « j’ai été intrigué par les fréquences des codes curatifs.

La troisième fréquence est bien connue aux scientifiques travaillant à la réparation d’ADN.  » Dr. Lorenzen croit que cette fréquence de « 528 Hz » pourrait être salutaire en retardant le vieillissement.