L’Aurathérapie® : l’Art du Toucher Aurique©

Nous avons tous différents corps énergétiques (corps éthérique, émotionnel, mental etc.) qui représentent l’état vibratoire concret correspondant à notre état d’être. Le corps émotionnel, par exemple, est la manifestation énergétique de nos émotions conscientes et inconscientes. Si nous sommes dans la joie et le bien-être, ce corps est cohérent et limpide.

Si, en revanche, nous vivons dans le stress et la peur, ce corps sera terne et déséquilibré. Or l’harmonie du  physique dépend profondément des liens entre les différents corps subtils et c’est pourquoi il est si important de pouvoir agir sur ces dimensions intérieures afin de reconstruire et de conforter la santé et le bien-être à tous les niveaux.

L’aurathérapie nous offre un moyen d’agir directement sur les couches profondes de l’être. L’aura étant l’émanation extérieure des corps subtils intérieurs, en intervenant sur l’aura, nous intervenons par résonance sur le corps énergétique correspondant. Les auras, suite à des problèmes d’ordre physique, psychologique, émotionnel ou à la prise de substances nocives, peuvent se déplacer, se déchirer voire se perforer, ce qui entraîne de grandes pertes énergétiques et, à plus ou moins long terme, des malaises ou des maladies.

Avec l’aurathérapie, les personnes retrouvent force et fluidité corporelle. Les auras étant recentrées, les personnes retrouvent leur axe, retrouvent confiance en elles car l’énergie circule à nouveau. Ceci  éclaire d’un jour nouveau nombre d’expressions populaires qui tentent de mettre en mots les décalages auriques : « ne pas avoir la tête sur les épaules »,  « marcher à côté de ses pompes », « ne pas être dans son axe », « se sentir vidé », « être sens dessus dessous », « ne pas avoir les yeux en face des trous », « se sentir déchiré », etc.

L’aurathérapie n’est pas une technique « complémentaire » à d’autres techniques énergétiques, ce qui sous-entendrait que lesdites techniques seraient incomplètes l’une sans l’autre. L’aurathérapie se suffit à elle-même et nous avons suffisamment de respect pour d’autres techniques pour affirmer qu’elles n’ont pas besoin d’être complétées. En revanche, elles peuvent indéniablement se supplémenter.

Il est évident qu’une séance d’aurathérapie réharmonisant les auras est un parfait adjuvant à toute autre technique énergétique. Une séance de magnétisme, de transfert d’énergie, de Shiatsu, de Chi Qong, de Reiki ou toute autre technique consistant à proposer une énergie de vie afin de stimuler l’auto-guérison, repose sur la capacité pour le thérapeute de transmettre une énergie aux différents corps. Or, s’il y a des fuites sur les plans auriques, cette énergie, aussi puissante soit-elle, risque de perdre un peu de son efficacité. La reconstruction de l’aura offre donc un travail préparatoire formidable car il permet ensuite à l’énergie éventuellement proposée par d’autres techniques d’agir de manière optimale.

L’effet bénéfique se fait aussi sentir pour tous ceux qui pratiquent des exercices spirituels comme la méditation, le yoga ou les danses énergétiques. C’est également le cas pour les traitements homéopathiques et allopathiques, la cohésion des auras augmentant le principe actif des médicaments et facilitant les démarches de psychothérapie.

L’AURATHÉRAPIE DE PAR SON ACTION DE RECENTRAGE AIDE À ACCUEILLIR DE FAÇON NON PERTURBANTE LES CHANGEMENTS VIBRATOIRES PLANÉTAIRES QUI NOUS CONDUISENT VERS LA 5e DIMENSION.

En aucun cas cette méthode se substitue à un examen médical et à une consultation chez un médecin seul habilité à établir un diagnostic.